Infos Techniques

LES CELLULES GRADO


La question: bobine mobile ou FLUXBRIDGER…

 

Cellule à bobine mobile:

Le principe de fonctionnement:

Une toute petite bobine, montée sur le tube porteur du diamant, que nous appellerons équipage mobile, se déplace dans un champ magnétique grâce aux oscillations du diamant dans le sillon du disque.

Avantages et inconvénients…

Le générateur mécanique d’une cellule à bobine mobile est le point faible de la cartouche. La bobine montée sur le tube porteur du diamant, crée une masse telle, qu’elle s’oppose jusqu'à un certain point, aux oscillations naturelles du diamant dans le sillon du disque. C’est le côté agressif de la cellule à bobine mobile. Le point fort de la cartouche à bobine mobile est la très faible impédance de la bobine: la bobine doit être la plus petite possible (une bobine plus importante ne ferait qu’augmenter le problème décrit plus haut. Si l’on augmente le nombre de spires (tours de fils) d’une bobine, on augmente son impédance et le pré amplificateur génèrera de la distorsion en essayant de s’adapter à cette impédance plus haute, sans trop y réussir. Une cellule à bobine mobile doit sa qualité à son impédance constante et très basse, malgré qu’elle utilise un équipage mobile (bobine, tube porteur du diamant et le diamant lui-même) peu coopérant.

 

Cellules GRADO: le système "FLUXBRIDGER"

Le principe de fonctionnement:

Un petit morceau d’acier, monté sur l’équipage mobile (tube porteur du diamant), fait varier le flux magnétique (créé par un ensemble bobine et aimant) lorsque le diamant oscille dans le sillon du disque. Ceci est une variante du système appelé en anglais ‘’moving iron’’

Avantages et inconvénients…

Dans une cellule GRADO, la distorsion causée par une bobine qui a un nombre plus important de spires, est plus que compensée par le très efficace équipage mobile. Contrairement à la plupart d’autres fabricants, GRADO utilise 4 ensembles bobine/aimant entre lesquels le petit morceau d’acier, (monté sur l’équipage mobile) oscille (à cause du déplacement du diamant dans le sillon du disque), provocant ainsi une variation du champ magnétique dans chaque ensemble, d’où l’appellation ‘’FLUXBRIDGER’’. La grande efficacité du système utilisé par GRADO, permet de repousser l’effet nocif des distorsions dues au système mécanique, bien au delà des fréquences audibles (au delà de 30kHz) contrairement aux cartouches à bobine mobile dont la résonance de l’équipage mobile se situe en général entre 6 et 10kHz, selon la qualité de la cartouche. La distorsion ainsi générée est une forme de coloration. A titre indicatif,  une bobine de cellule GRADO de 5mV de sortie, a environ 6000 spires et une impédance de 470 Ohms tandis que les cellules de type basse sortie (0.5Mv, disponible dans les cellules des séries STATEMENT et REFERENCE), n’ont que 380 spires d’un fil beaucoup plus gros et 2 Ohms d’impédance. Plus le nombre de spires est petit, plus la longueur de fil se trouve diminué et, plus court est le chemin à parcourir par le minuscule signal.

Joseph GRADO, qui a breveté le principe de fonctionnement de la cellule à bobine mobile (ne l’oublions pas) avait le choix d’utiliser le principe qui lui semblait le meilleur, il a choisi  de commercialiser pour ses propres cellules, le système ‘’FLUXBRIDGER’’ et non pas celui de la bobine mobile. Y voyait-il une bonne raison? Nous le pensons encore aujourd'hui!